English

English

Randonnée avec un chien

Avant une randonnée, vous mettez le casse-croûte et l’eau dans le sac à dos et c’est parti ! Mais pensez aussi à votre chien. Selon la longueur de la randonnée, prenez au moins un litre d’eau rien que pour lui. On ne sait jamais, vous ne trouverez peut-être pas de point d’eau pendant la randonnée.
Collier ou harnais - que choisir ?
Il n’y a pas à hésiter là-dessus, mettez-lui un harnais. Il devrait en fait toujours en porter un, pas uniquement en randonnée. En voici les raisons : un harnais bien ajusté ménage la colonne cervicale de votre chien et soulage en outre le larynx, la carotide et les muscles du cou. Il est prouvé que le collier, utilisé au quotidien et surtout pendant l’entraînement, sollicite beaucoup ces parties du corps. Le larynx ainsi que les voies respiratoires supérieures peuvent être endommagés lorsque le chien tire sur son collier : des contusions du larynx en sont souvent les conséquences. Le chien va alors compenser et contracter automatiquement les muscles du cou. Une traction trop forte de la laisse peut également causer de graves dommages corporels à votre chien.
Un collier ne devrait servir qu’à l’identification de votre chien (collier d’identification avec le nom du chien et votre numéro de téléphone). Bien sûr, le harnais peut également remplir cette fonction.

Randonnée en moyenne et haute montagne

La laisse est obligatoire !
Malheureusement, rares sont les régions où les chiens peuvent encore courir librement. Dans notre région, la laisse est obligatoire presque partout : des panneaux vous l’indiqueront, si tel est le cas. C’est un moyen de protéger d’une part les zones agricoles et d’autre part le gibier dans les bois. Si votre chien a un fort instinct de chasse, tenez-le toujours en laisse. Même si vous pensez qu’il est trop lent pour chasser, il dérangera tout de même le gibier.

Si vous souhaitez avoir les mains libres pour les bâtons de marche, vous pouvez fixer la laisse sur la ceinture abdominale de votre sac à dos. Dans les magasins spécialisés, on trouve aussi des ceintures cani-cross avec des laisses amortisseur. Lorsque vous choisissez la longueur de la laisse, veillez à ce qu’il y ait un écart assez important entre le chien et vous et à ce que la laisse ne traîne pas par terre. Vous pourriez vous prendre les pieds dans la laisse ou trébucher. Une laisse de trois mètres convient dans la plupart des cas.

Sac à dos pour chiens
Parfois, on voit des randonneurs accompagnés de leur chien qui porte sa nourriture lui-même dans un sac à dos. Ceci est déconseillé car le chien pourrait trébucher ou être attaqué par d’autres chiens, le sac à dos étant rempli de nourriture. Mais à chaque maître de prendre la décision qui lui convient le mieux.

Écuelle
Une écuelle en nylon est idéale pour abreuver votre chien car elle est repliable pour un encombrement réduit, lavable et sèche assez rapidement.

Soin des pattes
Contrôlez régulièrement les coussinets des pattes de votre chien. Dans le massif du Karwendel en particulier, les cailloux sont pointus et peuvent provoquer des crevasses sur les coussinets qui s’infectent facilement. Pour éviter cela, vous pouvez acheter des bottines de protection qui ne sont toutefois pas toujours très solides. Il existe également des tapings autocollants que l’on peut se procurer chez le vétérinaire par exemple. Si la blessure est grave, consultez immédiatement un vétérinaire.

ATTENTION : En hiver, le nettoyage des pattes avec de l’eau propre est conseillé à cause du salage !

Attendez s'il vour plaît