SummerWinter
Menu

Le taler d’Europe

C’est à l’occasion de l’Euro 2008 de football et du 500e anniversaire du couronnement de l’empereur Maximilien Ier, le premier Européen, que la Monnaie de Hall, en coopération avec l’hôtel de la Monnaie autrichien, crée le taler en argent le plus grand du monde (2008 dag) ainsi que 2008 exemplaires du taler d’Europe en édition limitée.
C’est une copie du taler impérial (Kaisertaler) de 1508 qui portait une légende faisant référence à l’Europe. Le revers montre l’Euro 2008 de football et l’évolution historique de l’Europe. Le dessin de ce revers a été conçu par une équipe de l’Hôtel de la Monnaie autrichien sous la direction de Thomas Pesendorfer, qui avait également inventé la pièce en or « Philharmonique de Vienne ».

Le design de la pièce et la réalisation des effigies sont l’œuvre d’Herbert Wähner, un médailleur également très connu dans les milieux spécialisés. L’emballage de ces « géants en argent » a été fabriqué par le maître-tourneur sur bois Werner Nuding de Hall in Tirol dans un bois datant d’il y a 500 ans, trouvé lors de travaux au château Hasegg en 2007.

Ernst Friedrich, artiste de renommée internationale et originaire de Hall, et son épouse Eleonor ont réalisé le design de l’emballage.

Histoire du taler d’Europe

Au commencement était l’empereur : Il y a environ 500 ans, en février 1508, Maximilien Ier de Habsbourg se fit proclamer empereur à Trente. Il avait tenté en vain de se rendre à Rome pour le sacre mais les Vénitiens l’en avaient empêché en lui barrant la route. Toutefois, ils ne purent éviter qu’il devienne empereur et donc l’homme le plus puissant d’Europe. Pour célébrer son nouveau titre, Maximilien, qui avait établi au Tyrol l’un des centres de son pouvoir, fit frapper dans son hôtel de la Monnaie à Hall un taler de propagande à son effigie confirmant ainsi son statut d’empereur.

La renommée de Maximilien se répandit dans toute l’Europe grâce à ce taler en argent, qui était déjà particulièrement grand pour cette époque (diamètre : env. 60 mm) et qui montrait sur l’avers Maximilien à cheval et sur le revers quelques blasons de ses possessions.

En voici la légende : MAXIMILIANVS DEI GRA(tia) ROM(anorum) IMP(erator) SEMP(er) AVG(vstvs) ARCHIDVX AVSTRIE / PLVRIVMQ(ve) EVROPE PROVINCIAR(vm) REX ET PRINCEPS POTENTISIM(vs).
En français : Maximilien, par la grâce de Dieu empereur des Romains toujours auguste, archiduc d’Autriche / Roi et souverain le plus puissant de nombreux pays d’Europe.
C’est la première fois que le mot « Europe » apparaît sur une pièce de monnaie.

Les extrêmes s’attirent - dans les moindres détails

Le « coffret de présentation » sert à la conservation et à la présentation de l’objet et forme un contraste entre l’art et la nature ; il accentue même l’objet présenté à travers l’action et l’interaction. Le bois, qui est une matière première vivante, exige pour ainsi dire un travail avec des extrêmes. On transforma d’anciennes poutres en bois vieilles de plus de 500 ans, trouvées dans les faux plafonds de salles historiques du château Hasegg, en de vraies œuvres d’art utilisées pour la présentation.

Les coffrets de présentation furent réalisés par le maître-tourneur Werner Nuding de Hall, qui a également reproduit à l’identique la toute première presse à cylindres, unique au monde.

L’avers du taler d’Europe

L’avers du taler ressemble à celui de 1508. Il représente le jeune empereur Maximilien en armure sur son cheval qui porte dans sa main droite une bannière ornée de l’aigle bicéphale, le symbole impérial.

L’avers du taler d’Europe
L’avers du taler d’Europe

Le revers du taler d’Europe

La légende du revers correspond à celle du taler original, mais on créa un nouveau dessin.

Le revers du taler d’Europe
Le revers du taler d’Europe

Des personnages importants de l’histoire de l’Europe sont représentés sur le revers.

Commençons par Martin Luther qui symbolise, avec ses 95 thèses et sa traduction de la bible au XVIe siècle, la transition du Moyen Âge aux Temps modernes. La Réforme et la Contre-Réforme, causées par ces événements, marquèrent jusqu’aujourd’hui la vision de la religion et de l’histoire des idées en Europe.

L’œuvre d’Antonio Vivaldi a été choisie pour souligner l’importance de la vie culturelle en Europe. Ce prêtre vénitien aux cheveux roux compte parmi les plus grands compositeurs européens du XVIIe siècle.

L’industrialisation en Europe engendra de profonds changements, notamment de grandes innovations techniques à l’époque des Lumières, dont la construction de la première machine à vapeur par James Watt au XVIIIe siècle.

Parmi les grands bouleversements en Europe, on compte aussi les tentatives permanentes de cesser les nombreuses guerres sur le continent européen et de favoriser le pacifisme. Même si cet objectif était bien loin d’être atteint à cette époque, Bertha von Suttner, lauréate du prix Nobel de la paix, fait partie des premiers représentants de cette évolution au XIXe siècle.

Mais ce n’est qu’après les catastrophes des deux guerres mondiales, dans la seconde moitié du XXe siècle, que la paix durable et la croissance économique s’établissent en Europe. La construction de l’Union européenne fut l’un des meilleurs moyens pour assurer une paix durable.

Tous ces motifs sont liés l’un à l’autre par la tour de la Monnaie, symbole de la Monnaie de Hall, qui représente à la fois le point de départ et les perspectives à venir : Des étoiles comme symbole de l’union européenne s’en dégagent et introduisent l’avenir européen du XXIe siècle.

Caractéristiques numismatiques

Tirage : 2008 exemplaires
Métal : Ag 999
Design : RV Herbert Wähner / Hôtel de la Monnaie autrichien
Poids : 120 g
Diamètre : 60 mm
Qualité : patinée et laquée

Contact

Hall AG / Münze Hall / Tourismusverband Region Hall-Wattens
Burg Hasegg 6
A-6060 Hall i.T.
Tel.: +43 (0)5223 5855-165, Fax: -166