SummerWinter
Menu

Jakobus Stainer, le "père du violon allemand"

...est née autour de l'année 1617 en tant que fils d'un mineur de montagne, qui travaillait dans la montagne de sel de Hall. Nous ne savons malheureusement quasiment rien de son enfance et jeunesse.

L'on suppose qu'il etait un "garcon chanteur", appris dabord l'artisanat du menuisier et autour de 1640 se trouva en Italie, avec une certitude plutot grande à Cremona - le centre de la construction de violon, ou il dut poser la premiere pierre de son oeuvre artistique.

En 1645 il se maria et construit un atelier à Absam. Il livrait plusieurs instruments d'excellente qualité a la cour d'Innsbruck, ou regnait le passionnée de musique et de thêatre, l'archiduc Ferdinand Karl. Celui-ci donna à Stainer le titre de "servant royale", que l'empereur Leopold I revalorisa en "servant impériale". Déjà a ce moment Stainer profitait d'une reputation d'un excellent luthier. Il vendait ses instruments beau en sons à de grands cloitres et abbayes: aux musiques de cours et chapelles de dômes d'Innsbruck, de Munich, de Salzbourg, de Kremsier (Olmütz), Brixen, Bozen, Meran et même à la cour royale d'espagne.

Stainer n'avait pas d'apprenti ou d'étudiant, car il voulait "rester uniquement seul et sans héritage d'homme ou d'appreneur, que l'art meurt avec lui et que ces violons seront estimé plus haut plus tard". L'art de la construction de violons est quand même rester vivante dans notre région. Le maitre luthier de Hall Arnold Posch continue la tradition et nous approche lors de visites guidées de l'art d'artisanat et de l'histoire de la construction de violon.

Contact:
Maitre luthier Arnold Posch
Schlossergasse 11
A-6060 Hall in Tirol
Tel: +43 (0)5223-54 290

Et l'on se raconte...