SummerWinter
Menu

Histoire de l'entreprise Swarovski

Découvrez l’histoire fascinante de Swarovski : de la naissance du fondateur Daniel Swarovski en Bohême en 1862 à la présence actuelle de l’entreprise sur le marché mondial. Innovation, créativité et engagement social sont les maître-mots de cette entreprise qui se focalise sur le cristal aux multiples facettes.

1862 Invention de Daniel Swarovski
Les jeux de lumière sur le cristal ont probablement fasciné Daniel Swarovski dès son enfance. Il est né en Bohême en 1862 et le cristal déterminait la vie de sa famille.

La Bohême, qui faisait partie de l’Autriche-Hongrie à l'époque, était l’un des centres de fabrication du verre et du cristal les plus importants d’Europe. Au XIXe siècle, on taillait aussi le cristal dans la petite manufacture du père de Daniel Swarovski. Enfant, Daniel observait souvent le travail de son père. Plus tard, il fit un apprentissage chez lui ainsi que chez quelques autres tailleurs de pierre. Lorsqu’à 21 ans, il visita la première exposition internationale d’électricité à Vienne, il eut l’idée du siècle. Inspiré par les nouvelles techniques de Siemens et d’Edison, il décida d’inventer une machine à tailler le cristal. Il travailla jour et nuit à ce projet et enfin, neuf ans plus tard (en 1892), il put déposer son brevet : une machine permettant pour la première fois de tailler et de polir le cristal à la perfection - plus rapide et plus précise que le travail manuel pénible.

Cette invention révolutionna le monde du cristal et posa les fondements de l’entreprise actuelle que Daniel Swarovski fonda en 1895 avec son beau-frère Franz Weis et Armand Kosmann.


1895 Implantation à Wattens, Tyrol
Daniel Swarovski quitta Georgenthal en Bohême et vint s’établir avec sa famille à Wattens, village situé dans les Alpes autrichiennes. Pour Daniel Swarovski et ses associés, Wattens était le site idéal pour leur entreprise. Certes, ils étaient loin de leur région natale, mais les Alpes offraient les conditions idéales pour l’implantation de leur entreprise : il y avait assez d’eau, donc de l’énergie hydraulique pour faire fonctionner les machines. De plus, loin de la concurrence, on était plutôt à l’abri des contrefacteurs. Par ailleurs, de bonnes voies commerciales menaient à Paris, la capitale de la mode, où les bijoux en cristal étaient très prisés.


1913 Construction d’une usine de production de cristal
Daniel Swarovski et ses trois fils Wilhelm, Friedrich et Alfred firent construire une usine de production de cristal afin d’obtenir une matière première d’excellente qualité.
Autrefois, comme aujourd’hui, de très hautes exigences de qualité sont les facteurs clés de succès de l’entreprise.
En 1908, Daniel Swarovski, dont les fils avaient entretemps intégré l’entreprise paternelle, commença à faire des expériences pour la fabrication de cristal dans l’atelier construit à cet effet, situé près de la villa familiale à Wattens. Il fallut trois ans pour réaliser ce projet et pour installer les fours de fusion, plus de temps encore pour trouver la bonne recette pour réaliser un cristal étincelant parfait. En 1913, Swarovski se mit à fabriquer son propre cristal. Ce fut une étape importante du développement de l’entreprise qui perfectionna la production de masse.

Les cristaux de Swarovski, parfaits et étincelants, firent sensation et étaient très prisés dans le monde entier. Les maisons de haute couture et les joailliers parisiens devinrent d’excellents clients. C’est pourquoi Swarovski se concentra au début sur la production de bijoux. D’autres produits vinrent s’ajouter si bien qu’aujourd’hui, Swarovski est un holding aux multiples facettes.

1919 La marque « Tyrolit »

En 1919, Swarovski créa la société Tyrolit qui lança ses propres outils de meulage sur le marché. Tyrolit figure aujourd’hui parmi les trois premiers fabricants mondiaux d’outils de meulage et est leader européen.

Les outils de meulage étant rares pendant la guerre, Daniel Swarovski, qui voyait toujours les crises comme une opportunité, en profita pour développer ses propres outils. Après deux ans de recherche, il parvint à fabriquer des meules pour le façonnage du cristal.

1948 Swarovski Optik

Swarovski Optik fut créée en 1948. En fabriquant des instruments optiques de précision tels que des téléscopes, des lunettes de visée et des jumelles sous le nom de Habicht, l’entreprise réussit à devenir le leader mondial de son secteur.

En 1935, Wilhelm, le fils aîné de Daniel, présenta son premier prototype de jumelles et jeta ainsi les bases pour un nouveau produit signé Swarovski : ces jumelles, industrialisées sous le nom de « Habicht », furent l’ancre de salut de l’entreprise pendant la deuxième guerre mondiale.

Swarovski Optik est aujourd’hui le leader mondial d’instruments optiques de précision.

1976 Silver Crystal

En 1976, une petite souris en cristal marqua le début d’une ère nouvelle et d’une nouvelle stratégie commerciale pour Swarovski : la vente de produits finis. Pour la première fois, le cristal fascinait non seulement comme composant pour la haute couture ou la décoration d’un lustre, mais aussi comme produit fini.

Une série de trésors brillants aux multiples facettes naquit de cette petite souris en cristal, qui fit un tabac lors des jeux olympiques d’hiver à Innsbruck. Inspirés de la nature et des jolies choses, ces objets merveilleux diffusent un sentiment de bonheur et de bien-être auprès des collectionneurs et des clients du monde entier.

La souris originale est la toute première figurine de la gamme « Silver Crystal » comprenant aujourd’hui plus de 120 objets (pièces de collection et cadeaux). Les figurines en cristal représentant des animaux, des fruits, des fleurs et d’autres objets décoratifs, sont en vente dans plus de 13000 boutiques du monde entier.


1987 Société des collectionneurs Swarovski (SCS)

La société des Collectionneurs Swarovski (SCS) a été fondée en 1987 pour offrir à ses adhérents un large éventail de privilèges. Elle compte aujourd'hui plus de 450 000 adhérents dans 35 pays.

De nombreux amoureux du cristal sont membres depuis le tout début : quiconque succombe aux charmes de ces adorables figurines en cristal de la gamme « Silver Crystal » - souvent inspirées d’un monde imaginaire - conserve à jamais sa passion, qu’il s’agisse de miniatures ou de chefs d’œuvre.

Un magazine SCS, qui paraît tous les trimestres en 7 langues, informe les membres des nouveautés et des différentes activités.


1995 100e anniversaire

Swarovski fêta son 100e anniversaire et le succès de ces dernières années en proposant un grand nombre de produits et d’activités extraordinaires : le livre de Vivienne Becker intitulé « Swarovski – Faszination Kristall », la broche cygne, un voyage SCS avec 2000 participants de Prague à Wattens ainsi que le « F.A.I.T.H. Winter Ball » à la « Tavern on the Green », New York City.


1995 Ouverture des Mondes du Cristal

En octobre 1995, l’ouverture des Mondes du Cristal Swarovski, conçus par l’artiste multimédia André Heller, marque l’apogée des festivités. La magie du cristal est à l’honneur sur 2000 m2 dans ce musée unique en son genre.

Les œuvres d’art et les installations fabuleuses reflètent l’histoire de l’entreprise et la beauté du cristal facetté.


2003 Les Mondes du Cristal

Le cristal est une source d’inspiration pour l’art et les sciences, une métaphore « amplifiée », un leitmotiv textuel, une source d’imagination pour les penseurs, un symbole aux multiples facettes et une merveille esthétique.

En 2003, Swarovski agrandit ses espaces souterrains en se focalisant sur l’art moderne, construisit une nouvelle voie d’accès aux Mondes du Cristal et une boutique séparée de l’exposition. On y découvre la plus vaste collection de créations en cristal Swarovski qui sont d’ailleurs en vente dans la boutique.

Avec la création de chambres ornées de millions de cristaux étincelants et scintillants, André Heller et d’autres artistes de renom formèrent une œuvre d’art complète où la lumière, les couleurs, la musique, l’eau, les parfums et la géométrie s’entrelacent et plongent le visiteur dans un monde magique.

Pour créer l’illusion d’un monde de cristal souterrain, on creusa des grottes en profondeur et en même temps, on construisit une montagne artificielle. Au lieu de voir du béton et de l’acier, le visiteur découvre un superbe parc avec un labyrinthe de haies rappelant la main d’un géant.

Plus d'informations sur les Mondes du Cristal Swarovski