SummerWinter
Menu

Escalade

Sites d’escalade et via ferrata magnifiques dans le massif du Karwendel et les Alpes de Tux

Klettern_Halltal

La région Hall-Wattens dispose de nombreux sites d’escalade qui enchanteront les passionnés d’escalade : dans la vallée de Halltal située dans le parc naturel du Karwendel, des sites d’escalade variés et une via ferrata impressionnante menant au refuge Bettelwurfhütte ; au sud, le site d’escalade du Glungezer également adapté aux débutants.

Heinz Zak, grimpeur du Tyrol par excellence et alpiniste de l’extrême, confirme que la région de Hall-Wattens est un vrai paradis pour les grimpeurs :

« C’est tout simplement une région sauvage à couper le souffle et quelle aventure exceptionnelle d’être accroché dans les parois de la chaîne nord, de sentir plus bas les alpages embaumés et d’entendre les cloches des vaches », raconte le grand spécialiste de la montagne à propos de l’escalade dans la vallée de Halltal.

Selon lui, il ne s’agirait pas ici d’une sortie d’escalade « classique », mais d’une aventure extraordinaire.

Escalade dans la vallée de Halltal

L’escalade, qui a une longue tradition dans la région de Hall-Wattens, est considérée comme l’un des sports tyroliens les plus anciens. Très tôt, on ouvrit des voies d’escalade dans le massif du Karwendel qui sont encore parcourues de nos jours. Dans la vallée de Halltal, à l’entrée du parc naturel « Alpenpark Karwendel », le club alpin de Hall créa un paradis d’escalade avec sept voies d’escalade. La région de Hall-Wattens redevient peu à peu un paradis pour les grimpeurs.

Les grimpeurs de l’extrême adorent les sites d’escalade situés près de la vallée de l’Inn. La vallée de Halltal ainsi que le domaine de Halleranger situés au nord de la vallée de l’Inn sont très appréciés car qu’y a-t-il de plus agréable que d’être accroché à la paroi dans des sites sauvages aux imposants murs de roche calcaire et aux alpages embaumés ? Les falaises sont bonnes et la plupart des voies sont équipées. Les voies classiques ont un niveau de difficulté 6, mais il y a aussi quelques voies plus faciles cotées de 4 à 5. Les grimpeurs en quête de l’extrême peuvent essayer les voies cotées de 8 à 9+.

Sept sites d'escalade :

• Site d'escalade « Sonnenplatten »
• Site d'escalade « Wasserrohr unterer Teil »
• Site d'escalade « Wasserrohr oberer Teil »
• Site d'escalade « Halltaler Klettergarten Hauptwand »
• Site d'escalade « Biotope »
• Site d'escalade « Plattenturm »
• Site d'escalade « Haller AV-Klettergarten Ochsenbrunnen / Jungmannschaftsturm »

Faire de l’escalade dans la vallée de Halltal et au Halleranger dans le massif du Karwendel

Longue de 10 km, la vallée de Halltal mène de la vallée de l’Inn au Karwendel. Ce joyau à la beauté romantique et sauvage, situé au nord de Hall et d’Absam, est profondément entaillé entre le massif du Bettelwurf et le dos vert des montagnes Zunterköpfe. Les premiers alpinistes ne vinrent que bien des siècles après les mineurs dans la vallée de Halltal. Ce n’est que dans la seconde moitié du XIXe siècle que les montagnards « conquirent» la montagne : passionnés d’alpinisme, ils gravirent les sommets et les crêtes sauvages, aménagèrent des sentiers et construisirent des refuges.

Des personnages célèbres de l’histoire de l’alpinisme racontent l’histoire du Karwendel. À partir de 1860, de grands alpinistes et grimpeurs débutent l’aménagement du Karwendel : Hermann von Barth, Otto Ampferer, Hammer, Pock, Wechner, Melzer, Spötl, Gsaller, Dibona, Herzog, Rizzi et Spindler. Après la Seconde Guerre mondiale, ce sont Hias Rebitsch, Kuno Rainer, Wastl Mariner, Frenademetz, Hermann Buhl, Erich Kienpointner, Karl Gombocz, Vigl et Klier ; et la génération suivante : Felix Kuen, Werner Haim, Walter Spitzenstätter, Oppurg, Hannes Gasser, Otti Widman et Kurt Schoiswohl. Hall et Absam ont vu naître de grands alpinistes : Ernst Knapp, Walter Larcher, Erich Kienpointner, Karl Gombocz, Luis Vigl, Fritz et Karl Anker.

Le site d’escalade « Plattenturm », situé en face de St. Magdalena, est idéal pour les débutants. Le mur « Winklerwand » a été totalement réaménagé par Reinhold Scherer : de nombreuses voies ont été équipées de nouveaux points d’ancrage. Le site d’escalade « Durchschlag » se trouve à 15 minutes au-dessus du refuge Hallerangerhaus sur le chemin du Lafatscherjoch. Et, on a du mal à y croire, il y a même encore de la place pour de nouvelles voies sur le mur nord légendaire du Lafatscherjoch. Le grimpeur y trouve encore des lignes, uniques en leur genre, des difficultés homogènes, des falaises impressionnantes et une ambiance à couper le souffle.