SummerWinter
Menu

Églises et monastères - Volders

Église Saint Charles - Volders

Volders

En 1766/67 elle fut remodeler à l'interieure. De ce temps viennent le fresque du plafond et l'image de l'autel, qui sont des oeuvres du fameux peintre baroque Martin Knoller.

Dans les années 1977 - 1988 l'église Saint Charles fut rénover à un cout de 33 mio. Schilling et represente aujourd'hui l'une des plus belles églises positionner directement à l'autoroute.

(Adresse: Volderwaldstraße 3, Volders, toute l'année, ouverte chaque jour)



Quelques informations sur le constructeur Dr. Hippolytus Guarinoni:
Guarinoni était l'une des personalités les plus importantes de son temps. Il passa sa jeunesse en tant que page a la cour de l'évêque Charles Borromäus de Milan et dévient après ses études le médecin principal des archiduchesses Christiana et Eleonora, qui etait toutes les deux de l'abbaye des dames de Hall. Enfin il devient aussi physikus de la ville de Hall. Ceci jusqu'a sa mort le 31. Mai 1654. Durant son temps vivant Guarinoni etait un critiqueur des étáts sociales et representa dans ses oeuvres médicines ses idées modernes.

À Volders il y a un exemple sppécialement impressinoant de sa relation personnelle avec ce village: l'église et le cloître des servites au pont de Volders. D'après ce qu'on dit l'évêque Charles Borromäus avait prédit a son page Guarinoni, que celui-ci allait construire une église avec un cloître en son honneur. Réelement l'initiative a la construction rievient parcontre a un amis de Guarinoni, le capucain Thomas von Bergamo.

Même si Guarinoni y mettait lui même la main à la pâte, ce qui lui ammena le surnom "maitre Pölten" la construction de l'église terminer peut uniquement être consacrer 34 ans plus tard, par l'évêque Jesse Perkhofer de Brixen en l'honneur du Saint Charles Borromäus. À ce moment Guarinoni etait déjà mort depuis deux mois.

Petite anecdote de l'église Saint Charles: la "pierre de l'obeissance"
Aussi la "pierre de l'obeissance" ne doit pas être oublier qui d'après la tradition orale se detacha enhaut du chantier et etait entrain de tomber sur les ouvriers du batiment. Par un appel de Guarinoni celle-ci du parcontre venir a l'arret de facon étrange. En souvenir a la ménace surpassée Guarinoni laissa enchasser une partie de la pierre visible dans le mur. (la pierre et un panneau se trouvent dans l'église Saint Charles, directement après l'entrée et l'autel du coté sur le coté droite)

Plus sur Volders...